Une véranda sans un système de stores ?

L’architecture contemporaine privilégie les grandes surfaces vitrées. Lumière, nature, paysage. Mais cette ouverture vers l’extérieur comporte aussi quelques inconvénients (et pas seulement pendant la canicule) qu’il faut maîtriser : éblouissement, niveau lumineux trop élévé, reflets, inconfort acoustique, manque d’intimité,...

Se lancer dans le projet de construction d'une véranda sans prévoir un système de stores adapté est complètement hazardeux: le confort, voire l'habitabilité de ce nouvel espace, passe par là !

Différents systèmes sont disponibles en commandes manuelles ou électriques, placés à l'extérieur ou à l'intérieur de l'espace vitré, en combinaison avec l'insertion de tabâtières à commande électrique en toiture et/ou en combinaison également avec des vitrages réfléchissants solaires.



         

La protection solaire évite:


  • Un grand inconfort des yeux dû à l'excès de luminosité à certains moments de la journée, à certaines périodes de l'année, en fonction de la disposition des lieux et de la position du soleil.
  • L'excès de chaleur provoqué par la puissance du rayonnement solaire et se manifestant par une sudation importante.
  • L'impression d'étouffement dû à l'excès de température en été et au manque de ventilation.
  • La décoloration importante et le dessèchement de certains objets, œuvres d'art, mobiliers, rideaux et planchers.
  • La destruction de plantes.
  • Le manque d'intimité à certains moments, de par la proximité du voisinage dont le regard s'immisce dans votre intérieur.
  • La forte visibilité qu'offre une grande surface vitrée sur l'intérieur de votre maison en votre absence et l'insécurité que cela provoque.
  • La résonance acoustique du verre.
  • La mauvaise qualité de la lumière artificielle intérieure le soir, et surtout d'octobre à mars.
  • La très désagréable impression d'être vu du dehors sans pouvoir voir, qui provoque parfois une véritable phobie.
  • Le rayonnement 'froid" du vitrage en période de basses températures.
  • La nudité rigide de la structure du châssis.